redbubbleshop

Je tente le montage vidéo 

Ça fait un moment que j’avais envie d’essayer de faire des petites vidéo pour différents projets (taiko, méd, etc.), mais principalement… pour les souvenirs de vacances. En fait, mon tonton et mon cousin ont fait la Route 66 au printemps dernier et mon tonton nous envoyait à tous des emails pour nous raconter leurs aventures. C’était très sympa, de pouvoir les imaginer là-bas, mais honnêtement, j’aurais tellement voulu voir les images aussi !

Récemment, je me suis enfin décidé à sauter dans le grand bain. Je peux remercier YouTube et ses moult tutoriels qui évitent de trop tâtonner et de perdre trop de temps. J’ai donc fouillé dans mes archives, pour retrouver les vidéos que j’avais fais pendant ma visite à mon papy, en France et j’y suis allé, quoi. Alors, j’ai eu de la chance de ne pas avoir eu à me prendre trop la tête sur le son. On verra ça plus tard. Et juste parce que (façon Orangina rouge), je vous partage, le résultat.

redbubbleshop

[Post-it] Burger au pigeon

pigeon_burger

Dimanche passé, j’étais à la Fête Japonaise de Carouge pour danser le bon-odori (en yukata, like a boss). Comme il y avait des files d’attente de fou à chaque stand de nourriture, nous avons décidé de migrer vers un resto du quartier. C’est comme ça qu’on a fini au restaurant Le Labo. Il était presque 16:00 et ils avaient terminé de servir le brunch. Mais j’ai quand-même demandé si en raclant les fonds de tiroirs, ils n’arrivaient pas à me trouver un petit quelque chose (parce que je n’avais pas mangé, comptant sur la bouffe festival). Il m’a proposé un cheeseburger. J’ai trouvé ça super cool, surtout que je me serais contenté d’un bout de pain avec un peu de fromage, juste de quoi caler une dent creuse, quoi.

Quand je dis burger du pauvre, je n’exagère même pas. C’était du pain (qui avait dû se prendre un coin de mur), de la viande et une tranche de fromage. Pas de sauce, pas de feuille de salade, que dalle. Et 23 frites qui dansaient le bon-odori autour d’une petite coupelle de ketchup (y’en avait à peine assez pour les frites alors je n’ai même pas envisagé d’en mettre dans mon pigeonburger). A ce moment, je me suis dis “OK, c’est pas grave, c’est une fin de service, on ne va pas faire chier…” mais quand j’ai vu arriver la note…

Ben on était plusieurs à avoir la mâchoire tombée sur un coin de table. J’ai demandé au gars s’il était sérieux, il m’a répondu que oui, avec un aplomb et un stoïcisme bluffant. Je crois qu’un de mes potes de table voulait même prendre des photos de nos tête “je-découvre-l’addition” tellement on était en choc. Nous étions huit à table et je ne pense pas que l’un de nous y remettra les pieds un jour.

Enfin, si vous voulez découvrir l’endroit, je vous laisse faire une recherche sur le www (il est aussi sur FB). Restaurant Le Labo à Carouge (parce que je n’ai pas envie de lui offrir un lien). Vous y verrez d’ailleurs que le cheeseburger Le Labo y est listé à 27.- ! Et pour finir, la note a été écrite à la main, autant dire qu’on ne la verra pas dans la compta. Ma collègue dont le mari est restaurateur m’a confirmé que le monsieur s’est grave foutu de ma gueule.

High five for the best customer sense ever!

redbubbleshop

Faut pas croire que je ne fais plus rien…

En fait, je fais des tonnes de choses. Tellement, que je n’arrive plus à faire tout ce que je faisais avant. Trois soirs par semaine, je ne suis pas chez moi. Ça réduit considérablement le temps disponible pour faire des choses créatives.

D’ici quelques semaines, je devrai avoir plus de temps, étant donné que je serai bloquée chez moi pour des histoires de genou (oui, encore !). Il faudrait que je me fasse une liste. Voyons…

    – Apporter la touche final au layout de ce blog
    – Réorganiser mon appart et surtout le coin bricolage
    – Terminer le manteau que j’ai commencé à coudre le weekend dernier
    – Me refaire une aumônière (médiéval)
    – Continuer mon projet de sacoche de couture médiévale
    – Transformer un manteau trop grand
    – …

Je crois que je vais m’arrêter là, c’est déjà beaucoup.

Mais j’arrive déjà à bricoler un peu ! De temps en temps. Peut-être que mes prochaines notes seront pour vous montrer un peu ce qui m’occupe.

D’ailleurs, pourquoi ne pas commencer maintenant…

Parce qu’en fait, une fois tous les 10 jours environ, je m’amuse avec mes ongles. Petits extraits :

nails_01

nails_02

Et à chaque fois, on me demande combien de temps ça me prend… Je ne sais pas exactement, je ne me suis jamais chronométrée. Et puis je fais souvent d’autres trucs en attendant que ça sèche. Quand je dis “d’autres trucs”, je parle d’une activité qui ne demande que de bouger mes doigts sur un clavier ou tourner des pages.